Partagez ce contenu

Le magazine particuliers

Comprendre et combattre le phishing

Un e-mail de votre banque ou d’un site commerçant vous invite à cliquer sur un lien pour un prétexte quelconque ? Méfiance, vous êtes peut-être la cible d’une tentative de « phishing » ou « hameçonnage », une technique destinée à récupérer des informations confidentielles…

Imprimer cet article

Le « phishing » (hameçonnage) est une technique basée sur l’envoi d’un e-mail frauduleux qui consiste à soutirer des données personnelles comme un numéro de carte bancaire. Les auteurs en sont des pirates informatiques qui ne lésinent pas sur les moyens pour vous entourlouper...

Ne cliquez pas sur les pièces jointes ou sur les liens

Si vous avez le moindre doute sur le caractère officiel du mail que vous avez reçu, abstenez-vous de cliquer sur le lien proposé ou la pièce jointe à télécharger. Vous êtes peut-être face à une tentative de phishing !

Rendez-vous sur le site de l’émetteur présumé pour vérifier l’authenticité de ce message. Votre plateforme de gestion de vos comptes bancaires en ligne, par exemple, vous informe régulièrement sur ce type de risques.

Par ailleurs sachez que jamais votre banque ne vous demandera une quelconque donnée personnelle sensible par e-mail ou SMS !

Ne donnez pas d’informations relatives à votre carte bancaire

Vive les soldes ou les réservations de vacances sur Internet ! Mais avant d’effectuer un règlement en ligne avec votre carte bancaire, vérifiez toujours la présence de la mention « https» au début de la barre d’adresse du site que vous visitez. C’est pour vous la garantie que les informations que vous donnerez seront cryptées entre votre ordinateur et les serveurs du site marchand.

Tenez votre antivirus à jour

Adopter un logiciel anti-virus pour votre ordinateur, c’est bien. Le mettre régulièrement à jour, c’est mieux ! Téléchargez régulièrement les « bases de données » de virus connus que vous propose votre fournisseur d’anti-virus, afin que votre gardien soit paré à faire face aux nouveaux risques.

Gardez vos mots de passe pour vous

Par définition, un mot de passe personnel doit rester secret. Adoptez des mots de passe différents pour chaque site ou application que vous utilisez, et utilisez des logiciels coffre-forts pour stocker et gérer vos différents mots de passe.

© Uni-éditions – janvier 2017

Imprimer cet article